Print

AGNES JAMIN, s’inscrit dans la tradition des peintres naturalistes : elle transporte ses toiles, ses brosses et ses couleurs directement à l’extérieur et là, dans la nature, sur le sujet, elle peint ses grands paysages.
Le geste est sûr, le trait puissant et à grands coups de pinceaux, apparaît le motif : un sous-bois à La Couarde, un pré vallonné au Chêne Rogneux, un chemin à ornières aux confins de La Troche.
Agnès Jamin réside à GROSROUVRE, où elle puise son inspiration.

Haut de page / Retour aux entrées