PROGRAMME

 

 
Concerto BWV 1041,   Jean-Sebastien BACH
Violon et Orgue    
     
Toccata,   Gaston BÉLIER
Orgue    
     
Les Quatre Saisons,   Antonio VIVALDI
Violon et Orgue    
 
Printemps
Été
Automne
Hiver
 
Boléro de concert,   Louis LEFEBURE-WELY
Orgue    
     
La Campanella,   Nicoli PAGANINI
Violon et Orgue    

Biographie Natacha TRIADOU

“J’ai été si impressionné par son jeu… Elle apportera un grand crédit à la culture en France”. Lord Yehudi MENUHIN
Le talent exceptionnel de Natacha TRIADOU a été reconnu par les plus grands maîtres du violon.
Après sa découverte de l’instrument à l’âge de 4 ans, ses premiers contacts avec le public deux ans plus tard, sa formation se poursuit au Conservatoire National de Toulouse où elle joue en soliste avec orchestre, et obtient le 1er Prix de solfège à 12 ans. L’année suivante, la Médaille d’Or de violon lui est décernée et à 14 ans, elle donne sa première prestation télévisée à la Halle aux Grains de Toulouse.
Sa rencontre avec Lord Yehudi MENUHIN est déterminante : impressionné par son jeu, il lui demande de venir étudier dans son école en Angleterre, près de Londres. Elle y enrichit son art grâce à ses conseils et à ceux d’autres grands maîtres de la scène musicale internationale.
A l’issue de cette formation prestigieuse, elle étudie à la Musikhochschule de Lübeck en Allemagne et participe aux Master-classes de Zachar BRON dans le cadre du Schleswig-Holstein Musik Festival. Puis elle rencontre Alberto LYSY qui l’invite à l’International Menuhin Music Academy (IMMA) de Gstaad en Suisse, où elle reçoit son enseignement ainsi que celui de Jeremy MENUHIN et des artistes comme Attila FALVAY (Quatuor Kodaly), Gabor TAKACS-NAGY…
Son sens musical et sa virtuosité lui permettant d’aborder tous les répertoires, en solo ou en diverses formations de chambre etc., Natacha s’est produite lors de nombreux concerts, et a participé à des saisons et festivals internationaux parmi lesquels : Festival Menuhin de Gstaad, Festival «George Enescu» (Roumanie), Festival d’Estoril (Portugal), Festival de Goslar-Harz (Allemagne), Festival Toulouse les Orgues, Festival les Automnales du Mans, Goethe Gesellschaft (Allemagne), Fêtes de Sainte Cécile de la Cathédrale d’Albi, Festival Nocturnes d’Opale, Interlaken Classics (Suisse), Festival «C’est pas Classique » à l’Acropolis de Nice etc. Elle a créé le Concerto pour violon «Madness and Salvation» d’Adrien CASSEL au Théâtre de Fontainebleau avec l’Orchestre Philharmonique, joué en soliste les concertos de BRAHMS, BEETHOVEN, PAGANINI n°1 etc., avec le Chamber Orchestra of London, la Camerata Lysy, l’Orchestre Philharmonique Européen, le Tübinger Kammermusikkreis, l’Orchestre Symphonique du Mans, l’Orchestre de Chambre de Vannes, l’Ensemble Orchestral de Toulouse, l’Orchestre Symphonique du Sud-Ouest, la Camerata Menuhin etc. et dans des lieux prestigieux tels que : le Victoria Hall de Genève, le Paul Klee Zentrum de Berne, l’Abbatiale de la Chaise Dieu, la Basilique Saint Sernin de Toulouse, l’Abbaye Royale de l’Epau, la Tonhalle de Zürich, le Palais des Congrès du Mans, la Basilique Notre Dame des Victoires à Paris, la Cathédrale de Rouen, l’Abbaye de Sylvanès, le Kultur Casino de Berne, la Cathédrale de Reims, le Yehudi Menuhin Forum de Berne, le Mont Saint Michel etc.

 

Biographie Marc CHIRON

Né à Cholet en 1974, Marc Chiron débute ses études musicales dans sa région d’origine. Il est ensuite admis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient en 1997 trois premiers prix.
En 2000 il est finaliste au prestigieux Concours International d’Orgue de Chartres.

Musicien polyvalent, il se produit régulièrement en récital en France et à l’étranger, en soliste (Cathédrale Notre-Dame de Paris, Eglise Saint Eustache, Cathédrales de Chartres, Nantes, Angers, Poitiers, Sarlat, Auch, Agen, Béziers …) mais aussi avec divers ensembles, orchestres et solistes (l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, l’Orchestre de Chambre de Toulouse, l’ensemble de musique ancienne Les Chantres de St Hilaire…).
Il a également participé à de nombreux festivals : Burgos et Saragosse en Espagne, Debrecen et Szeged en Hongrie, Sylvanès, Toulouse les Orgues, Bédarieux voix d’orgues… En 2010, un récital à la cathédrale d’Alès, dans la cadre du festival de Radio France à Montpellier, est intégralement diffusé sur France Musique

Sa passion pour l’accompagnement l’amène à partager des projets musicaux en duo ou ensembles variés : en trio avec l’ensemble Eufonia qu’il fonde avec la soprano Anne-Laure Touya et le trompettiste Patrick Pagès, en duo avec la violoniste Natacha Triadou, différents choeurs de la région Occitanie et Nouvelle Aquitaine…
Il est actuellement organiste adjoint du Grand Orgue Puget de l’église de la Dalbade à Toulouse et titulaire honoraire des orgues de la cathédrale d’Auch et de Montauban.

Il a participé à 10 enregistrements avec divers solistes et ensembles

.

 

 

Haut de page / Retour aux entrées