En 2019 nous participions pour la première fois au Printemps des Cimetières (voir la page dédiée). Compte-tenu de l’accueil très favorable que nos adhérents avaient réservé à l’événement malgré des  conditions climatiques déplorables, nous avions prévu de recommencer en 2020… C’était sans compter la covid-19 qui nous fait différer l’événement en 2021.

Pour “patienter”, nous vous présentons ci-dessous l’exposition sous une forme virtuelle.

 

22-23 mai 2021 (dates fixées par les organisateurs nationaux)

 

Après avoir abordé sous forme de conférences, en 2019, l’histoire de notre cimetière et des personnalités qui y sont enterrées, le thème que nous avons choisi pour Grosrouvre est « Savoir-faire et création ». Afin de rendre compte d’une part de l’avancement de la recherche sur notre patrimoine funéraire sauvegardé et d’autre part de proposer un projet concret de mise en valeur de notre cimetière comme jardin de mémoire.

 

La fonderie ancienne et ses symboles par Yvette Vibert, d’après les recherches de Pierre Martin en Mayenne

Les croix en fonte de nos ancêtres, brève histoire de la fonderie d’art funéraire en France

Croix en fonte du cimetière de Grosrouvre, avec leurs modèles issus des catalogues de fondeurs datant des années 1853 à 1928

Quelques exemples de symboles présents sur les croix de Montfort-l’Amaury

lien vers le cimetière de Montfort-l’Amaury

– Deux catalogues (catalogue Durenne / catalogue Dommartin) parmi ceux ayant servi à la commande des croix de nos ancêtres

 

La pierre et le bronze aujourd’hui : De tout temps, les tombes ont été ornées de décors symboliques ou purement esthétiques. Les cimetières regorgent de sculptures. Pourquoi pas à Grosrouvre, Montfort et la région ? Cinq artistes ont accepté de répondre aux demandes des familles souhaitant orner la tombe d’un proche, trois d’entre eux ont déjà cette expérience.

– Présentation de sculptures réalisées sur des tombes par les artistes exposés ci-après

– Quelques sculptures de Pascale Marchesini-Arnal, Claudiu Filimon, Catherine Grenot, Marie-Anne Hamaide et Élisabeth Oulès.

voir les sculptures qui auraient été exposées…

 

Plantes symboliques et plantes vivaces par Robert GISLETTE

Haut de page / Retour aux entrées